Human Initiative to Save Animals

Logo trabsparent petit

%

des mammifères sont menacés (UICN 2014)

Gorilles de montagnes vivent à l'état sauvage (WWF 2014)

espèces sont menacées d'extinction (UICN 2014)

%

de nos actions sont orientées vers ces problèmes

HISA travaille sur la mise en place de projets visant à atténuer les conflits hommes/faune et à conserver les espèces rares, vulnérables et en danger.

Hisa est un organisme à but non-lucratif, dont la mission première est de sauvegarder les animaux sauvages, ainsi que les écosystèmes qui les abritent, principalement dans les pays en voie de développement. Nous inscrivons l’Homme au cœur de cette démarche. En effet, conserver la nature et la biodiversité profite au bien-être des hommes, dans les domaines économique, alimentaire, matériel, et de santé. Aussi harmonisons-nous nos actions de préservation avec les activités humaines. Nous sommes convaincus qu’au- delà de sa valeur marchande, la diversité du vivant possède une valeur intrinsèque immatérielle qui elle-même justifie sa sauvegarde.

Dans cette optique, nos projets s’articulent autour des principaux axes suivants:

  • Contribuer à conserver la faune sauvage en général, et en priorité à sauvegarder les espèces les plus menacées
  • Protéger et réhabiliter les écosystèmes qui abritent ces espèces animales en danger
  • Œuvrer à la résolution/réduction des conflits entre les hommes et les animaux sauvages
  • Participer à l’éducation et à la sensibilisation des communautés humaines aux enjeux de conservation de la faune sauvage
  • Encourager un développement des communautés humaines qui promeut une utilisation durable et raisonnée de la faune sauvage et des ressources naturelles
  • Exporter et adapter à une large échelle des projets/méthodes de conservation réussie initialement à l’échelle locale
  • Communiquer et intervenir dans les écoles, médias et conférences autour de la valeur de la faune sauvage et l’intérêt d’agir pour sa préservation

Conserver le léopard des neiges au Ladakh

A la recherche des guépards du Zimbabwe

Pour réaliser ces objectifs, nous développons une approche holistique nourrie d’expériences variées dans les domaines scientifiques, socio-économiques, culturels et pédagogiques.

Bien avant la création d’HISA, nous avons pu par nos recherches, voyages et rencontres, constater l’ampleur du conflit opposant les hommes aux animaux sauvages et les diverses menaces qui pèsent sur ces derniers, notamment en périphérie des zones protégées (parcs nationaux et réserves). C’est donc dans les zones rurales et périurbaines que nous avons décidé d’intervenir en priorité.

Des solutions existent, mais certaines régions du monde pauvres et enclavées ne reçoivent pas ou très peu d’aide. C’est précisément dans ces régions qu’HISA intervient, en assistant des programmes de conservation déjà en place, et en développant de nouveaux projets. Nous partageons sur le terrain avec les communautés humaines concernées des solutions déjà existantes, et en développons de nouvelles adaptées au contexte anthropique et biologique des différentes régions du monde.

Le gorille des montagnes Gorilla (gorilla beringei) est le logo de notre association HISA. La situation actuelle de cette espèce est un parfait symbole des menaces qui pèsent sur les animaux sauvages, et des enjeux de leur conservation dans un monde de plus en plus anthropisé.

Ce grand primate est endémique des forêts tropicales d’altitude du Rwanda, de l’Ouganda, et de la République Démocratique du Congo. Il n’existe nulle part ailleurs. Or l’espèce est aujourd’hui en danger critique d’extinction (statut IUCN), avec moins de 900 individus au total sur quelques îlots forestiers encerclés par les activités humaines (villages, exploitations agricoles, industrie des énergies fossiles,…).

Les menaces qui pèsent sur l’espèce sont multiples : perte d’habitat, braconnage, exploration pétrolière, conflits avec les communautés humaines, maladies transmises par l’homme…

Faire l’effort de protéger le gorille des montagnes, c’est aussi conserver les forêts qui l’abritent. Or ces habitats naturels rendent des services significatifs aux communautés humaines locales : réserve de denrées alimentaires, de matériaux, de substances naturelles pour la pharmacopée, retombées économiques via l’écotourisme, etc. Sur le plan culturel, c’est aussi un héritage précieux qu’il nous faut sauvegarder, une trace de notre propre histoire.

Il y a pour le gorille, à l’instar de bon nombre d’espèces de la planète, urgence à agir.

Aidez-nous, aidez-les !

faire un don - Adhérer